Intelligence Africaine
Par , 11 Jun 2013 12h 45min | Intelligence Economique, Intelligence Stratégique | 0 Commentaire(s)

INTELLIGENCE AFRICAINE

Lettre aux membres signataires de l’Acte Constitutif de l’UA.

Excellence Messieurs  les Présidents des pays signataires de l’Acte Constitutif de l’UA :

Le Président de la République d\'Afrique du Sud ; République Algérienne Démocratique et Populaire ;République d’Angola ; République du Benin ; Rép du Botswana ; Rep du Burundi ;Rep du Cap Vert, Rep du Cameroun ; du Burkina Faso ; Rep Centrafricaine ; Rep de Djibouti ; Rep du Congo ; Rep de Côte d’Ivoire ; Rep Fédérale Isalamique des Comores; Rep Arabe d’Egypte ; Rep Fédérale et Démocratique d’Ethiopie ; Rep Gabonaise ; Etat d’Erythrée ; Rep de Guinée ; Rep de Guinée Bissau ;Rep de Guinée Equatoriale ; Rep de Gambie ; Rep du Ghana ;  Rep du Kenya ; Rep du Liberia ; Rep du Lesotho ; le Chef d’Etat de la Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire et Socialiste ; le président de la République de Madagascar ; Rep du Malawi ; Rep du Mali ; Rep Islamique de Mauritanie ; Rep du Mozambique ; M le Premier Ministre de la Rep de Maurice ; Le Président de la Rep de Namibie ; Rep du Niger ; Rep Fédérale du Nigeria ; Rep Ougandaise ; Rep Rwandaise ; Rep Démocratique du Congo ; Rep Arable Sahraoui Démocratique ; Rep de Soa Tome& Principe ; Rep du Sénégal ; Rep des Seychelles ; Sierra Leone ; Rep de Somalie ; Rep du Soudan ; M le Roi du Swaziland ; Le président de la Republique de Tanzanie ; Rep du Tchad ; Rep Togolaise ; Rep de Tunisie ; Rep de Zambie ; Rep du Zimbabwe ; 

 

Excellence Messieurs les Ambassadeurs et Représentants accrédités dans chaque pays d’Afrique

Honorables Messieurs les sénateur et/ou députés de chaque pays du continent Africain et du Parlement Africain.

Messieurs les représentants d’organisation internationale en activités sur le continent

Mesdames et Messieurs, Stratèges, Politiques ; Economiste ; Juriste ; Scientifique ; Techniciens du Continent Africain.

Mesdames et Messieurs, citoyens de chaque pays d’Afrique, en Vos Grades et Titres respectifs.

 

Victor HUGO dans, châtiments (1853) a dit : "L'histoire a pour égout des temps comme les nôtres; Et c'est là que la table est mise pour vous autres".


Messieurs, permettez aujourd’hui que nous puissions faire l’autopsie  des trois grands maux qui minent notre société. Et vous proposons la démarche scientifique d’Intelligence Stratégique précisément l’Intelligence politique pour arriver à faire de notre Afrique une Economie à croissance exponentielle. Notons tout d’abord les trois grands maux :

1- La Division grandissante dans les pays ; au mépris des objectifs de l’UA ; précisément l’objectif de l’Article 3.a qui stipule dans son acte a ; et b :

b. défendre la souveraineté, l\'intégrité territoriale et l\'indépendance de ses Etats membres.

2- L’égoïsme destructeur de Certains Etats ; qui rend difficile l’intégration sous régionale. Au mépris de l’Article 3 dans son acte a.

a. réaliser une plus grande unité et solidarité entre les pays africains et entre les peuples d’Afrique ;  

3- La perpétuelle tendance à changer les principes de base fondateurs de nos Etats pour en proposer des médiocres.

Tout d’abord  considérons ensemble les points les plus flagrants  en contradiction avec l’acte Constitutif de l’UA. 

 

Vous Messieurs,

Considérant d’utopique les principes et les objectifs énoncés dans la Charte de l'Organisation de l'Unité Africaine et le Traité instituant la Communauté économique africaine ;  

  Ignorant  le sang versé lors des luttes de nos peuples pour l’indépendance politique,  l'émancipation économique ;  et le respect de la dignité humaine

 Considérant que depuis sa création, l'Organisation de l'Unité Africaine à joué un rôle de marionnette dans tout conflit qui naissait sur le continent. 

Résolus à paresser davantage face aux défis multiformes auxquels sont confrontés notre continent et nos  peuples. 

Guidés par des intérêts extérieurs et malhonnêtes qui place l’intérêt extérieur  au dessus de la vision commune d'une Afrique unie et forte, ainsi que par l’hésitation pratique à  instaurer  une collaboration franche dans toutes les sphères de décisions politiques et économique de l’Afrique.

Inconscients d e l’obstacle majeur créé par le fléau des conflits sur le continent, cela conduisant aux divisions.

Animé par la paresse et l’attentisme, qui nous mets dans une position d’éternel récepteur ; juste les Donateurs qui changent.

Résolus à promouvoir et à protéger les droits de l'homme et des peuples, si tant est que tout va selon votre rythme lent.

Relayant en dernière position les mesures nécessaires pour renforcer nos institutions communes et les doter  de ressources leur permettant de remplir efficacement leurs missions.

Ignorant et méprisant  la déclaration du 9.9.99, conférence créant l’Union Africaine, tenue à Syrte e n Grande Jamahiriya arable libyenne populaire socialiste.

                  ETES CONSCIENTS DE CELA C’EST POURQUOI NOUS OMMES DISPOSE A APPROFONDIR L’AUTOPSIE  QUI VOUS PERMETTRA DE SONNER AVEC NOUS « LE TEMPS DE L’UNITE ».  Et ce pour une démarche efficiente, nous vous proposons d’utiliser au mieux les outils d’Intelligence Stratégique. Alors vous savez ce qui vous reste à faire ! NOUS CONTACTER !

Nous ne serons terminer cette interpellation sans nous attarder un temps soit peu, sur le mal de la division grandissante dans nos pays.

 

LA DIVISION GRANDISSANTE DANS LES PAYS ; AU MEPRIS DES OBJECTIFS DE L’UA 

Vous êtes sans ignorer que l’Afrique est un continent qui de part son histoire, a connu plusieurs troubles ; du règne des Rois à nos jours en passant par l’esclavage.

De tout temps, elle s’efforce de maintenir la tête haute, et de mener ses enfants et ses fils vers la voie du développement. 

OUI, notre Afrique est soucieuse de notre développement c’est pourquoi elle a toujours su nous combler de toute providence de la terre. 

Nous sommes fiers de cette terre ; mais nous ne la remercions pas assez, car l’utilisation que nous en faisons est médiocre.

Notre mère  la terre, nous a donné des présidents à chaque pays ; des présidents qui ont participé à conduire leur pays où ils en sont. Ils ont bien fait leur travail pour certains ; et pour d’autres plusieurs critiques leur sont faites. Mais qu’à cela ne tienne, ils ont œuvré pour le développement de leur pays.

Un proverbe nous demande de bien connaitre note passé, de respecter notre passé et ainsi le présent nous le comprendrons mieux ; et anticiperons le futur.

Combien d’ entre nous respecte le passé et son histoire : qu’elle soit mauvaise ou bonne. L’histoire devrait être respectée.

Les pays dont j’ai cité plus haut sont aujourd’hui des pays héros de notre grand rêve. Parce que dans ces pays les troubles et la division ont une place de choix dans le quotidien des populations.

« Diviser pour mieux régner » Nous connaissons cette assertion ; et nous pouvons constater que très bientôt se sera le règne de l’Etat Africain. Aujourd’hui nous avons deux Soudan, nous sommes en voie d’avoir deux Mali ; en voie d’avoir certainement deux Congo ; sans oublier des pays où la menace de division pèse sur eux : il s’agit, du Nigéria.

Ces divisions sont elles à proscrire ? ou  doivent elle être considéré comme une lueur d’espoir à notre cause d’un Etat (Politique ; et Economique) en Afrique ?

Nous pensons que OUI, car si aujourd’hui des divisions naissent dans plusieurs pays, alors d’ici cinq ans, ces divisions laisseront davantage place aux échanges.

Ces divisions annoncent  le temps de l’Unité.

                                                                      UNITY ONE PRESDIE

0 Commentaire(s)
A Vous

Nom*
Email*
Site Web
Code de vérification
52RiW
Veuillez saisir le code ci-contre svp!!!*