Autopsie de la société Camerounaise
Par , 11 Jun 2013 12h 29min | Intelligence Economique, Intelligence Stratégique | 0 Commentaire(s)

Autopsie de la société Camerounaise et Perspectives.

I- Présentation du Cameroun

Pays de l’Afrique Subsaharienne : Le Cameroun

II- Regard sur la société camerounaise et son développement

1) Inadéquation entre une Jeunesse fer de lance de la Nation et la Formation.

La formation professionnelle est considérée sous deux aspects 

2) Jeunesse et emploie

3) Le Cameroun : Environnement social et  croissance à deux vitesses

4) Environnement et Salubrité

5) Santé

Santé et VIH-SIDA

6) Technologie de l’information et de la communication.

7) Eradication de la pauvreté en Afrique : Regard sur les OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement)

III- PERSPECTIVES

Fin

I- Présentation du Cameroun

Pays de l’Afrique Subsaharienne : Le Cameroun 

Le Cameroun, est un espace économique, politiquement stable ; avec un sol et un sous-sol très riches (encore peu exploité) et situé en zone équatoriale, sur une forêt dense dans sa partie Sud et une crête qui s’enfonce dans une zone sahélienne. C’est un condensé de ressources naturelles que l’on retrouve de manière parsemé sur le continent ; avec un marché potentiel estimé à plus de 20 millions de consommateurs (espace CEMAC) et au plan démographique représentant les 50% de la Zone CEMAC. Son cadre juridique et réglementaire sécurise l’investissement (ceci marqué par l’adhésion à l’OHADA ; l’adoption du nouveau code de procédure pénal : garantissant une indépendance à la justice et un respect des droits et libertés individuelles ; et propice au développement de l’initiative privé). Le Cameroun a un taux d’exportation très faible ; Une absence flagrante de routes,  tant nationales que régionale ; d’où le taux de décès élevé sur les routes, avec le triangle de la Mort : Douala –Bafoussam-Yaoundé.  Le Cameroun, est un pays essentiellement Agricole, où l’Agriculture contribue à hauteur de près de 27% du PIB (produit intérieur brut) avec des produits comme : la banane ; l’huile de palme, le coton, le cacao, le café robusta…  Fort de ses ressources minières, le Cameroun a toujours du mal a exploité ses mines ; l’offre globale en énergie actuellement de 1.000 t ne saurait être suffisant pour satisfaire toute la demande ; d’où les grand projets prioritaires parmi lesquels le barrage hydroélectrique de la MVELE ; Long Pangard ; la centrale à gaz thermique de Kribi. 

Ceci étant , ce pays qu’est le Cameroun dans lequel nous vivons et nous battons au quotidien pour son développement, a une population à majorité jeune comme dans la majorité des pays d’Afrique ; vu que les jeunes âgés de 15 à 25 ans représentent plus de 60 pour cent de la population du continent et 45 pourcent de sa main-d’œuvre totale. À l’inverse d’autres régions en développement, la population de l’Afrique subsaharienne rajeunit, grâce à une croissance démographique soutenue par un taux élevé de fertilité : d’ici 2015, les jeunes devraient représenter plus de75 pour cent de la population. Ce rajeunissement devrait se poursuivre pour au moins une vingtaine d’années. D’où l’importance pour la jeunesse de relever le défit qui est de gommer le paradoxe actuel : « celui d’un pays extrêmement riche mais dont les économies sont fébriles et les populations très pauvre ».


Téléchargez le fichier complet ICI

0 Commentaire(s)
A Vous

Nom*
Email*
Site Web
Code de vérification
zrRmU
Veuillez saisir le code ci-contre svp!!!*